Une nouvelle norme pour une filtration toujours plus efficace

Informations sur les normes

De la norme EN 779 à ISO 16890

Les filtres à air utilisés pour la ventilation générale étaient classifiés selon la norme européenne EN779

POURQUOI UNE NOUVELLE NORME DE FILTRATION ?

Car elle permet de mieux informer les personnes sur leur protection contre les particules fines, elle a été mise en place suite aux recommandation de l’OMS concernant les dangers de la pollution de l’air. Cela permet d’avoir une idée plus précise sur la qualité d’air intérieur.

La nouvelle norme ISO 16890 met l’accent sur l’efficacité de filtration sur différentes tailles des particules fines (PM1, PM2,5 et PM10). Il s’agit donc d’une norme bien plus concrète sur le sujet que la théorique EN 779:2012 qui utilisait des particules de 0.4 micron pour mesurer l’efficacité des filtres du M5 au F9.

QU’Y A-T-IL DE DIFFÉRENT ?

Depuis la mise en place de la nouvelle norme de filtre ISO 16890, les efficacités de filtration sont déterminées en fonction des différentes tailles de particules fines PM1, PM2,5 et PM10, cela permet aux personnes de savoir exactement comment elles sont protégées et contre quelles particules.

QUE SIGNIFIE PM1 ?

l’abréviation PM1 correspond à toutes les particules fines dont la taille est inférieure à 1 micron

ISO 16890 – UNE NOUVELLE CLASSIFICATION DE GROUPE

La nouvelle norme ISO 16890 divise les filtres à air en quatre groupes. La norme exige qu’un filtre ait une efficacité minimum de 50% suivant la taille de particule visée. Par exemple, si un filtre retient plus de 50% de particules PM1, il sera classé en tant que filtre ISO ePM1

Guide comparatif